Le télétravail a été la solution mise en place dans de nombreuses entreprises pendant le confinement. A l’heure du déconfinement, le télétravail reste la solution a privilégié pour lutter contre le virus COVID-19. Un guide pratique du télétravail vient d’être publié par le ministère du Travail.

Télétravail : un choix gagnant-gagnant

Le recours au télétravail a largement progressé au cours des dernières semaines. Ce mode d’organisation du travail séduit les employeurs, dans le cadre de la continuité de leurs activités, mais également les salariés.

Plusieurs études démontrent en effet que le télétravail permet de réduire l’absentéisme tout en améliorant la qualité du travail réalisé.

61% des Français, notamment les jeunes générations, sont favorables au développement du télétravail afin de mieux concilier vie privée, vie familiale et vie professionnelle.

Autres atouts mis en avant : l’autonomie procurée par le travail à distance et la diminution des temps de trajets, surtout en région parisienne.

Pour en savoir plus sur le développement du télétravail en France

Télétravail : définition juridique

Tout le monde parle du télétravail. La question que vous vous posez peut-être est : qu’est-ce que le télétravail ?

La réponse est donné par l’article L1222-9 du Code du Travail qui définit le télétravail comme « toute forme d’organisation du travail dans laquelle un travail qui aurait également pu être exécuté dans les locaux de l’employeur est effectué par un salarié hors de ces locaux de façon volontaire en utilisant les technologies de l’information et de la communication (TIC) ».

Autrement dit, le télétravail correspond au travail à domicile mis en oeuvre dans le cadre d’un contrat de travail ou d’un avenant au contrat de travail.

Deux principes sont importants ici, à savoir que :

  • le télétravailleur est un salarié à part entière,
  • et le télétravail doit être basé sur le volontariat.

Selon la loi, le refus du salarié de télétravailler ne peut pas entraîner la rupture de son contrat de travail.

Si le salarié est en droit de refuser, l’employeur est en droit d’imposer le télétravail en cas de circonstances exceptionnelles ou de force majeur.

Dans le cadre de l’épidémie de coronavirus, la mise en place du télétravail peut être considérée comme un aménagement du poste de travail rendu nécessaire pour permettre la continuité de l’activité de l’entreprise et garantir la protection des salariés. Dans ces circonstances, le salarié ne peut pas refuser de télétravailler.

Télétravail : mode d’emploi

Le déconfinement approche à grands pas. A quoi va ressembler le travail à distance après le 11 mai ? Pour réussir au mieux cette reprise du travail, le ministère du Travail a publié un guide pratique du télétravail (PDF) en mai 2020.

Au programme de ce guide pratique, la réponse à de nombreuses questions que vous vous posez peut-être sur la mise en oeuvre du télétravail :

  • L’employeur peut-il imposer le télétravail ?
  • L’employeur peut-il refurser le télétravail au salarié ?
  • Qui peut choisir les jours télétravaillés ?
  • Est-il possible d’alterner télétravail et activité partielle ?
  • Quid des pauses et des moments de déconnexion ?
  • Quid en cas d’accident pendant le télétravail ?
  • etc

Ce guide est destiné aux « entreprises qui jusqu’ici n’étaient pas habituées au télétravail et qui n’avaient pas mis en place d’accord et de charte, qui ne savent pas toujours comment organiser le télétravail » a expliqué la ministre du Travail ce jeudi 8 mai 2020 lors d’une conférence de presse.

Vous pouvez télécharger gratuitement ce guide du télétravail ci-dessous :

Les logiciels pour télétravailler

Avec le télétravail, il est nécessaire d’adapter l’organisation du travail pour pouvoir travailler à distance. Mettre en place de nouveaux outils de communication à distance est essentiel.

Heureusement, de nombreux outils et logiciels existent. Gratuits ou payants, libres ou propriétaires, voici une liste non exhaustive des outils qui vous seront utiles pour instaurer le télétravail.

Gestion de projets

Pour gérer vos projets de manière collaborative, vous pouvez utiliser des solutions bureautiques ou encore des logiciels SaaS. Asana (gratuit, jusqu’à 15 personnes) est solution disponible sur ordinateur et téléphone mobile. Microsoft Teams (payant / gratuit avec offre à durée limitée) est une solution collaborative disponible également sur ordinateur et smartphone. Ces outils permettent de suivre différents projets, de communiquer en ligne, de partager des documents et bien plus encore !

D’autres solutions existent, parmi lesquelles Collabtive, un outil de gestion de projet très complet et disponible en plus de 30 langues, ou bien encore Freedcamp, un concurrent gratuit du célèbre Basecamp.

Communiquer avec son équipe

Pour garder le contact, vous pouvez utiliser des logiciels compatibles Windows et Mac. Skype (payant) permet d’organiser des réunions en ligne facilement. L’outil de visioconférence 8×8.vc (gratuit) est efficace et sans inscription !

Maîtrisez votre image professionnelle

Plutôt que d’afficher un avater, optez pour une photo portrait professionnel avec PHOTO JOB

De nombreuses messageries sur téléphone sont également disponibles. Whatsapp, Telegram ou encore Signal, qui présente l’avantage d’être une solution libre et correctement sécurisée (voir le site officiel de Signal pour télécharger l’application).

Partager des fichiers lourds

Le partage de photos et de vidéos, voir même de fichier PDF assez lourd, est assez compliqué à distance. Le poids limite des pièces jointes des emails est assez faibles (environ 15 à 20 Mo maximum).

Pour envoyer des fichiers plus lourds, vous pouvez optez pour WeTransfer (gratuit, fichiers jusqu’à 2 Go), Framadrop (gratuit, fichiers jusqu’à 1 Go) ou encore Firefox Send (gratuit, fichiers jusqu’à 2,5 Go après inscription).

Pour en savoir plus sur les logiciels libres pour télétravailler, je vous invite à consulter ce site https://framasoft.frama.io/teletravail/

Vous avez toutes les clés pour vous lancer et instaurer le télétravail dans votre entreprise. Je vous souhaite bon courage pour télétravailler après 11 mai et vous dis à très vite !